Herboristerie

Ces plantes qui soignent

« Les plantes nous offrent plus de composés nouveaux que tous les chimistes du monde ne pourraient jamais en synthétiser pendant mille ans d’efforts…Non seulement les composés fabriqués par les plantes sont infiniment plus variés que ceux dont nous disposons à l’heure actuelle mais, ils sont toujours mieux tolérés par l’organisme, parce qu’ils sont le produit naturel d’une chimie de la vie… »                            Dr Alfred Taylor

 

Hypnothérapie Québec Arrèter de fumerVous êtes-vous soigné avec des plantes médicinales dernièrement ?

Savez vous que vous vous servez fréquemment d’herbes à propriétés thérapeutiques. Depuis les temps les plus reculés, l’homme a cherché chez les végétaux sa nourriture mais aussi ses remèdes. On a trouvé dans une grotte, en Irak, parmi des ossements vieux de 60 000 ans, du pollen de plantes médicinales, des diurétiques, des stimulants, des émétiques et des astringents. Avec l’apparition de l’Homo sapiens, il y a 35 000 ans, les premiers sorciers apaisaient les démons responsables des maladies avec des plantes médicinales tels, la camomille, la valériane, l’achillée millefeuille, le chanvre et le pavot.

Hippocrate reconnut aux plantes des propriétés laxatives, diurétiques et narcotiques. Ensuite apparurent en Grèce des formes pharmaceutiques : infusions, gargarisme, suppositoires, pilules, cataplasmes et onguents. De partout sur la planète, des hommes ont traité des maladies avec les plantes médicinales. Les chimistes du 19e siècle (beaucoup furent pharmaciens) firent faire à l’herboristerie ou, médecine par les plantes ou encore phytothérapie, un pas de géant par la découverte de leurs principes actifs.

Hypnothérapie Québec Arrèter de fumerLa connaissance tout à fait empirique des propriétés des plantes médicinales s’est d’abord transmise des uns aux autres, de famille en famille, de tribu en tribu puis de génération en génération jusqu’à nos jours. Depuis, la connaissance et leur mode d’emploi n’a fait que se perfectionner au fur et à mesure des progrès accomplis au cours des siècles par l’intelligence et l’expérience humaine.

L’utilisation des plantes médicinales est encore aujourd’hui la forme de médecine la plus répandue à travers le monde. Depuis les années 1970, entre autres à cause des effets indésirables des médicaments de synthèse, les gens se tournent de nouveau vers les plantes médicinales. Leur popularité grandissante a amené les scientifiques à entreprendre de nouvelles recherches. Par exemple, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et la Communauté européenne ont créé des organismes visant à recenser les usages traditionnels des plantes médicinales, à les valider sur le plan scientifique et à mieux comprendre leurs mécanismes sous-jacents.

Il est absolument indéniable que les plantes ont des effets curatifs et préventifs pour d’innombrables maladies et affections. Généralement, les plantes médicinales d’usage courant ne provoquent que très peu, voire aucun effet indésirable : c’est là l’un de leurs principaux avantages. De plus, l’action synergique des divers constituants commence à être mieux comprise et acceptée scientifiquement. Enfin, contrairement à certaines croyances populaires, plusieurs plantes ont des effets pratiquement immédiats sur le métabolisme.

En Allemagne, la phytothérapie ou médecine par les plantes fait partie intégrante du programme de formation des médecins.

Pour en savoir plus

Pour prendre rendez-vous en herboristerie : 418-627-3320

Les commentaires sont fermés